CHANTEUGES
Vent:
Humidité: %
  • Auj
    4/17 °C
  • Mer
    4/14 °C
  • Jeu
    -1/12 °C
  • Ven
    2/18 °C

"Village remarquable"

Le Fouaï 2021 avait un goût de jamais vu!

24/05/2021
Le Fouaï 2021 avait un goût de jamais vu!

Pentecôte 2021: le respect des traditions chanteugeoises...

Quel beau soleil pour Pentecôte 2021 à Chanteuges, un soleil qui accentuait les regrets de ne pas vivre la fête du dimanche matin comme d'habitude, avec ses tripes, son vide grenier et quelques gueules de bois…

Nos invités qui devaient suppléer les classards pour faire le Fouaï, étaient tous présents avec des beaux sourires qui en disaient long sur leur motivation ! Notre jeune Fouaï cherchait des indices pour une cachette sérieuse et Romain très expérimenté en la matière devait l’accompagner sur les bords de la rivière où la végétation plus touffue et plus haute devait le rendre invisible.

Le clairon et les sifflets retentissaient au pied du roc, on aurait pu croire à s’y méprendre à une pentecôte « ordinaire » si les frimousses juvéniles de nos pseudo classards, ne nous avaient pas ramenés à la dure réalité de 2021 : une fête du Fouaï sans fête de Pentecôte au village de Chanteuges !

Les spectateurs étaient aussi nombreux qu’à l’accoutumée : les familles ancrées sur Chanteuges et attachées à cette tradition étaient là pour accompagner ces jeunes acteurs, les nouveaux arrivants découvraient cette singularité et quelques membres du comité des fêtes au côté de Sandrine ROUX maire et du conseil municipal, donnaient le signal pour lâcher les jeunes à la recherche du FOUAÏ !

Les 3 tours réglementaires étaient accomplis et la chasse pouvait commencer ! Etienne donnait l’alerte : le Fouaï était débusqué et la course poursuite s’engagea dans le pré… bientôt capturée la proie fut saisie par les 4 membres et traînée comme il se doit jusqu’à l’entrée du pré ! Cette année comme annoncé notre FOUAÏ était une FOUAÏETTE !

Ce cru 2021 n’était pourtant pas expérimenté, mais malgré tout, averti sur la tradition jusqu’au bout des choses, c’est avec une certaine désinvolture imprégnée d’effronterie qu’ils se saisissent du chapeau traditionnel pour quémander quelques sous à ce public ravi de leur prestation. Certes ils ne les dépenseront pas ce magot le jour de la fête, mais nous ont assurés s’en servir pour se retrouver pendant l’été afin de passer ensemble une journée sympathique.

Les "hostilités achevées", rendez vous était donné rue des moulins "chez Christiane" pour désaltérer ces gosiers que les chants et les rires avaient asséchés!