CHANTEUGES
Vent:
Humidité: %
  • Auj
    10/25 °C
  • Mar
    10/24 °C
  • Mer
    13/25 °C
  • Jeu
    13/24 °C
Chanteuges

"Village remarquable

Chanteuges
Chanteuges
Chanteuges

Quand Nanou parle du "Fouaï" devant la caméra de Virgilia

16/05/2021
Quand Nanou parle du Fouaï devant la caméra de Virgilia

Nanou vedette devant la caméra de Virgilia

Vendredi 7 mai 16 heures, le soleil caresse encore les vieilles pierres de la cour de l’abbaye, Jean Coudert, que tout Chanteuges appelle Nanou, arbore son beau sourire dans l’attente de la personne du Conservatoire Départemental de Musique et Danses Traditionnelles venue pour l'interviewer.  En effet Nanou a été choisi pour rencontrer Virgilia afin de lui parler de la fête du Fouaï, car le thème du film documentaire tourné par le CDMDT est la rencontre, ces occasions de rencontres qui nous manquent cruellement en ce moment : fêtes liées au calendrier religieux ou aux travaux agricoles, liées aux moments de la vie : pèlerinages, bals, veillées, foires et commerces, anecdotes sur les villages…

Et là-dessus Jean est intarissable, il repense aux 7 bars, 3 épiceries, 3 navettes de car, les leveurs de beurre qui animaient son village et après avoir conté son expérience de recherche du Fou dans le pré qui lui est dédié (pré du Fouaï) pour la fête de Pentecôte, Jean enchaîne sur une série d’anecdotes qui ont marqué la vie de Chanteuges! Celle de la fermeture de l’église en 1947 fait encore monter un grain de colère dans la voix de notre narrateur :

Le maire et le curé se faisaient une guerre froide depuis la venue de l’évêque du Puy à Chanteuges, (visite hors du commun). Les rues avaient été pavoisées, depuis la maison de Marc et Sandrine SABATIER jusqu’au porche du prieuré : « un genévrier fleuri tous les 2 mètres » ! 

Le curé, pensant que le conseil ne viendrait pas accueillir Monseigneur aux portes de Chanteuges, avait traité le maire et les conseillers « d’ânes bâtés » ! et la vengeance municipale fut sévère, car sous des prétextes fallacieux, le maire fit fermer l’église de Chanteuges pendant 5 ans, et du coup, Nanou fit sa communion à Saint Arcons d’Allier !

Nanou enchaîne sur sa passion pour l’école buissonnière, ses sabots ou galoches qui ne facilitaient pas toujours son escapade, les jeux de descente à toute allure dans la calade et ALDON qui avait raté le premier virage !

Pour compléter le témoignage de Jean, JulienVIZADE, « enfant du village » raconte son expérience de fouaï, de classard dans les années 2000, son envie de faire perdurer cette tradition à Chanteuges afin que ses enfants puissent aussi connaître cette ambiance de fête.

Après la période de collecte, le projet du CDMDT aboutira à l’automne avec la production et la diffusion d’un ou plusieurs films qui pourront être visibles dans différents endroits de Haute-Loire. Le recueil de témoignages permet de découvrir et conserver une mémoire sensible du Département, de son histoire et de son actualité, et permet d’entretenir le lien avec les seniors qui sont parfois isolés, surtout en cette période de crise sanitaire.

Nous ferons une projection de ce document dans la salle des fêtes, et en attendant nous vous invitons à visionner le film déjà réalisé : « Paroles du Mézenc ».